Conférence de presse sur la chimio prévention du paludisme

paludismeLe programme national de lutte contre le paludisme au Mali et catholic relief service, ont tenu une conférence de presse à Bamako, sur la chimio prévention du paludisme saisonnier chez les enfants de 3 Mois à 5 ans.

L’objectif principal de la conférence de presse est de vulgariser la stratégie de la chimio prévention, en vue d’une meilleure implication des médias dans la sensibilisation des populations bénéficiaires.

Le Mali a obtenu des subventions de UNITAID d’une durée de trois ans (2015-2017) pour assurer la mise en œuvre de la chimio prévention du paludisme saisonnier chez les enfants de 3 mois à 5 ans, dans les districts sanitaires de Kayes, de Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti.

Ce projet est exécuté par Catholic relief services et le programme national de lutte contre le paludisme au Mali.

La campagne 2016, de la chimio prévention du paludisme couvrira 1 492 737 enfants. L’objectif principal visé est d’atteindre au moins, 95% des enfants ciblés durant la période allant de Juillet à Novembre 2016.

Malgré la multiplicité des initiatives entreprises dans le cadre de la lutte contre contre le paludisme, cette maladie reste toujours un des problèmes majeurs de santé publique, notamment en Afrique subsaharienne. 3,2 milliards de personnes environ sont exposées au paludisme.

En 2015, 214 millions de cas de paludisme et 438 000 décès ont été enregistrés dans le monde. 88%des cas et 90% des décès sont survenus en Afrique subsaharienne.

70% des décès concernent les enfants de moins de 5 ans.

Pour lutter contre le paludisme dans les pays du Sahel, l’Organisation mondiale de la santé a recommandé la chimio prévention du paludisme saisonnier chez les enfants de 3 Mois à 5 ans.

La chimio prévention du paludisme saisonnier est une méthode efficace pour prévenir le paludisme chez les enfants dans les régions où la saison de transmission du paludisme n’excède pas 4 mois.

La chimio prévention du paludisme consiste à administrer pendant trois jours aux enfants, un traitement médicamenteux antipaludique, à un mois d’intervalle, pendant 4 mois durant la saison des pluies.

L’OMS recommande l’utilisation d’une combinaison sulfadoxine-pyriméthamine(SP) + amodiaquine (AQ) qui s’est révélé à la fois efficace et sûre lors des essais cliniques réalisés dans les pays de l’Afrique de l’Ouest, tels que le Sénégal, le Mali, la Gambie et le Burkina Faso.

Le CPS est administré sur une période de 4 mois durant la saison des pluies. Pour chaque mois, le traitement dure 3 jours :

  • Jour 1 : un comprimé de SP et un comprimé d’AQ sont administrés à l’enfant sous observation directe de l’agent de santé.
  • Jour 2 : un deuxième comprimé est administré par le parent de l’enfant à domicile.
  • Jour 3 : un troisième comprimé est administré par le parent à domicile.

La chimio prévention du paludisme saisonnier permet de réduire d’environ 75% l’ensemble des accès palustres. Elle permet également de réduire la mortalité infantile, de réduire l’incidence de l’anémie modérée et sévère. Elle permet enfin, de réduire les dépenses publiques de santé et celles des ménages.

Rachelle Tessougué 

Laisser un commentaire