des rencontres entre communautés pour renouer le dialogue

gao6422_0En dépit des retards que connaît la mise en œuvre de l’accord de paix au Mali, le processus de réconciliation poursuit son avancée. Après le périple de la Caravane Azalaï de la paix la semaine dernière, le ministère de la Réconciliation nationale poursuit sa campagne dans le nord du pays. Mercredi 11 novembre prenaient fin des rencontres intercommunautaires à Ansongo et à Gao à l’initiative du gouvernement et des populations locales. Objectif : réapprendre à se parler.

Sédentaires, nomades, arabes, Kel Tamasheq, Songhois, Bambaras, Bellas. Des centaines de membres de ces communautés de Gao étaient représentées aux rencontres de Gao et Ansongo. Des rencontres telles qu’il en fleurit au nord du Mali sous l’égide du ministre de la Réconciliation nationale.

« Vous savez que la région de Gao, c’est le berceau de l’empire songhois. Ils ont donc l’intelligence de vivre ensemble depuis des millénaires, rappelle Moussa Hari, conseiller technique du ministre. C’est ça le sens de ces rencontres intercommunautaires. Toutes les communautés sont mobilisées, elles sont là dans leurs différences, mais dans leur unité également. »

Aliou Al Mahri, notable arabe de Gao, assure que la réconciliation a déjà été scellée entre les communautés par des rencontres tribales antérieures.

Impliquer les communautés dans la sécurisation

Mais alors que la situation sécuritaire reste préoccupante, il est important selon lui d’impliquer à nouveau les communautés dans les processus de prévention et de règlement des conflits.

« Vous savez ça fait un moment que les communautés ne se sont pas vues, n’ont pas discuté de leurs problèmes entre elles et là ça permet vraiment aux différentes communautés de se voir, d’échanger, explique-t-il. C’est surtout des mesures de sécurité qu’il faut prendre, et là je vois qu’il y a vraiment l’intention de part et d’autre de toutes les communautés à s’investir pour aller vers la paix. »

Plusieurs centaines de personnes ont répondu présentes à Gao et Ansongo. Prochaine étape des rencontres Menaka et le Sac de Bourem.

Laisser un commentaire