Deux militaires français déployés au Mali chantent leur mal du pays

DOUCE FRANCE – Une vidéo présentant deux jeunes militaires comme déployés au Mali a été mise en ligne. Une vidéo émouvante où il parlent de leur mal du pays. La vidéo a connu un succès fulgurant sur Facebook.

Douce France

Barkhane

Un million de vues en 48h. C’est le succès connu par la vidéo dans laquelle deux militaires présentés comme étant déployés au Mali racontent leur quotidien dans une chanson mise en ligne sur Facebook vendredi 4 septembre. Et depuis, c’est le buzz : 25 000 « j’aime » , 33 000 partages à l’heure où nous écrivons ces lignes. La vidéo a été mise en ligne par un certain « Juanda Copri« . D’après son profil Facebook, c’est un légionnaire d’origine colombienne, déployé au Mali depuis mai 2015.

« Ici pas de filles en bikini mais l’odeur de transpi qui te colle à la peau » chantent les combattants.
« Quand tu es loin de chez toi c’est là que tu vois ceux qui comptent pour toi / A des milliers de kilomètres tu gardes dans ta tête ceux qui t’attendent là-bas ». Ils décrivent aussi les conditions climatiques difficiles : « à peine 7h et déjà chaud, des packs d’eau à gogo » et leur ration militaire « Ici pas de Mac Do, pas de resto, des pâtes du riz et une salade de fruit » ou « mojito et glaçon, non, de l’eau en ébullition ».

Mais comment expliquer un tel succès ?

D’abord, parce que la liberté d’expression est loin d’être considérée comme essentielle dans « la grande muette », notamment en ce qui concerne les « OPex » (Opération extérieur, ndlr). Ensuite, parce qu’elle s’exprime ici en chanson, ce qui rend ces images encore plus rares. Et enfin, parce que les Français, selon un sondage pour 20 Minutes, restent très attachés à leur armée : 7 sur 10 en ont une bonne image, 15% seraient même prêt à la voir… au pouvoir. Une image d’autant meilleure que le « Français moyen », grâce la professionnalisation de l’armée n’a plus à subir les entrainements et la coupure du service militaire, autrefois imposé. Contacté par metronews, l’homme qui a mis en ligne la vidéo n’a pas encore donné suite. Une histoire à suivre, donc.

Source: Metronews

Laisser un commentaire