IBK a propos des déclarations de Mahmoud Dicko : “Je réprouve totalement ces déclarations inappropriées”

Après Bakary Mariko, AliouNdiaye et Daniel Tessougué, c’est au tour du président de la République de réagir aux propos tenus par le président du Haut conseil islamique du Mali, l’imam Mahmoud Dicko, à propos du Radisson et dans lesquels il condamne l’attentat tout en l’assimilant à un châtiment de Dieu contre “les grandes puissances qui sont en train d’obliger le monde à aller vers l’homosexualité”.

“Je réprouve totalement ces déclarations inappropriées. Ces propos ne sont ni les miens ni ceux du peuple malien. Le monstre hideux qui a frappé à Paris et à Bamako a le même visage. Seule la solidarité internationale permettra de le terrasser. Ce que dit M. Dicko n’engage que lui”, assène IBK dans une interview accordée la semaine dernière à Jeune Afrique.

Concernant le port du voile intégral, qu’il s’agisse de la burqa ou du niqab, interdit au Congo, au Cameroun, au Tchad et dans certaines parties du Niger pour des raisons de sécurité liées au terrorisme alors que le débat est lancé en Guinée et au Sénégal pour les mêmes motifs, le chef de l’Etat rappelle que “l’islam demande de soustraire les femmes à la concupiscence des hommes, ce qui veut dire : voilez autant qu’il le faut les cheveux et certaines parties du corps. Mais pas la totalité du corps et certainement pas dans le but d’y dissimuler des armes ou des explosifs. En cela, je suis d’accord avec mes frères Alpha Condé et MackySall”.

Maliki

Source: L’Indicateur du Renouveau

Laisser un commentaire