MALI : Halte aux pyromanes et aux hypocrites : Mahmoud Dicko a vraiment raté l’occasion de se taire

Mahmoud-Dicko1

Dieu n’a besoin d’aucun auxiliaire ou bras armé pour exprimer sa colère ou sa punition car Dieu se suffit à lui-même. Mahmoud Dicko ne le sait-il pas ?
Le terrorisme est le fléau de notre siècle : il fut d’abord marginal et circonscrit à des espaces et des causes bien définis comme les luttes de libération, la résistance à une occupation étrangère par exemple et les terroristes de ces temps-là furent ensuite célébrés dans leurs pays.
Aussi longtemps que l’on remonte dans l’histoire, jamais la tuerie de masse, l’assassinat aveugle sans raison de personnes innocentes de toutes races, couleurs ou religions, jamais cette barbarie n’a prospéré et fait avancer une cause quelconque.
Jamais il n’a été écrit nulle part à plus forte raison dans le Saint Coran qu’il faut massacrer, y compris des musulmans, pour faire triompher la parole de Dieu.
L’islam de Mahomet est définitivement antinomique du terrorisme fou et aveugle de ces déséquilibrés qui ne prient que par ostentation et n’ont le Coran à la bouche que comme leitmotiv.
Alors face à cette horde, que devons-nous et pouvons- nous faire pour sauvegarder notre pays déjà si éprouvé ?
Nous devons condamner d’abord entièrement, fortement et sans équivoque, ces actes barbares, ensuite sanctionner les commanditaires actifs ou passifs, enfin désamorcer les explosifs intellectuels, psychologiques et intellectuels placés sous nos pieds par ces pervers.
L’attaque du Radisson de Bamako comme celles de Paris n’ont d’autre justification que la haine qui profite de la bêtise humaine. Dans ce contexte, condamner et tenter de justifier cette barbarie revient à l’accepter et vouloir faire accepter aux autres ; et c’est ce qui ressort des propos de Mahmoud Dicko dans une interview donnée à un journal de la place, des propos proprement scandaleux qui tentent de faire croire que les attentats sont la conséquence de l’acceptation de l’homosexualité par certains pays.
Au Radisson des Maliens, des Sénégalais sont morts ; leurs pays ont-ils adopté l’homosexualité?
Mr Dicko a vraiment raté là une occasion de se taire et s’il ne le fait pas, que le Président de la République l’y enjoigne car ses déclarations irréfléchies ne lui rendent nullement service en particulier ni au pays en général au moment où nous aspirons à la paix, la quiétude, la sécurité.
Nous aurions souhaité l’entendre plus souvent quand les coupeurs de mains et de têtes, les lapideurs d’ançardine et du mujao sévissaient au nord du Mali.
Dieu n’a besoin d’aucun auxiliaire ou bras armé pour exprimer sa colère ou sa punition car Dieu se suffit à lui-même !
DUGU FANA

Source Zenith Bale

Laisser un commentaire