Sport

 

À la découverte de Diadié Samassékou, grand espoir du Mali et du Red Bull Salzbourg

Véritable pièce-maîtresse du Mali lors de la Coupe du Monde U20 avec Adama Traoré, Diadié Samassékou n’a pas manqué de courtisans durant l’intersaison. Mais c’est au Red Bull Salzbourg qu’il a choisi de poursuivre sa carrière. Rencontre avec un jeune milieu de terrain humble, mais qui sait où il veut aller.

diadie-samassekou-la-nouvelle-pepite-du-mali_160869Lors de la Coupe du Monde U20 en Nouvelle-Zélande, une bande de gamins a fait vibrer tout un pays, le Mali, grâce à sa troisième place acquise haut la main lors d’un match de classement 100 % africain face au Sénégal. Les Aiglons l’ont emporté 3-1 grâce à un doublé d’Adama Traoré, meilleur joueur du tournoi et recrue estivale de l’AS Monaco. Mais un autre malien a particulièrement brillé durant cette rencontre, Diadié Samassékou, auteur du dernier but de son équipe, mais également de l’un des 10 plus beaux buts du tournoi.

Ses prestations ont rapidement séduit de nombreuses formations européennes qui ont tout fait pour le recruter. Mais c’est la très ambitieuse formation du Red Bull Salzbourg qui a raflé la mise. Interrogé par nos soins, ce dernier nous révèle comment il a atterri en Autriche. « Après notre bonne Coupe d’Afrique des Nations au Sénégal en mars puis notre super parcours en Nouvelle-Zélande lors de la Coupe du Monde U20, mon agent Cédric Mazet a été sollicité par de nombreux clubs français et étrangers. Nous avons pris le temps d’étudier l’ensemble des propositions et mon choix a vite été fait quand nous avons visité le Red Bull Salzbourg. Les dirigeants m’ont présenté un projet sérieux et ambitieux qui m’a de suite convaincu. »

Approché par l’OM, le Standard et l’Udinese

Selon nos informations, l’AS Monaco et l’OM ont approché l’entourage du joueur de même que l’Udinese, le Standard et l’Atlético Madrid. Des pistes confirmées par le jeune aiglon. « Effectivement, mon agent a été approché par de nombreux clubs français et étrangers. Mais à mon âge, le plus important n’est pas le nom du club, mais le club où je pourrai progresser, évoluer au plus haut niveau et m’épanouir. » La Coupe du Monde U20 a été salvatrice pour Samassékou, qui a beaucoup progressé durant la compétition. « En ce qui me concerne, j’ai gagné en expérience et en notoriété puisque de nombreux clubs suivaient cette compétition. Et avec nos résultats et la qualité de nos matches, ce fut une très bonne étape pour ma progression. »

À 19 ans, l’ancien du Real Bamako est un milieu de terrain « box to box » qui « aime être à la récupération et se projeter vite vers l’avant », insistant sur l’importance de l’académie Jean Marc Guillou de Bamako qui l’a beaucoup aidé et qui lui a permis de progresser sur le plan technique. Ce fan d’Andres Iniesta a un plan de carrière bien défini. Mais son souhait est d’abord s’imposer au sein du club autrichien. « Mon objectif était de signer après cette Coupe du Monde dans un club européen ambitieux. C’est chose faite avec le Red Bull Salzbourg. Maintenant, mon objectif est de travailler dur chaque jour pour dans un premier temps m’imposer et enchaîner les performances. Le reste viendra naturellement par la suite. Je compte également rejoindre les A du Mali et que l’on se qualifie avec les U23 pour les JO l’année prochaine. Bref, je suis très ambitieux. » C’est tout le mal qu’on lui souhaite.