Un soldat français tué au Mali

Il aura servi la France durant plus de deux ans, entre 21 et 23 ans. L’Angevin Baptiste Truffaux a été tué au Mali, dans l’enceinte du camp de la force Barkhane. Un tir accidentel déclenché par un autre soldat français est à l’origine de sa mort. Il est décédé après avoir été transporté vers l’antenne chirurgicale militaire française de Gao.

«Parfaitement intégré au sein de son unité, très dynamique et particulièrement efficace, il se distingue par son sens de la camaraderie. Il occupe initialement la fonction de pilote VAB (véhicule de l’avant blindé) puis en juillet 2014 obtient la qualification de tireur missile Eryx. Son excellente manière de servir lors de la préparation opérationnelle de son unité le désigne tout naturellement d’être projeté au sein de sa compagnie pour la mission du groupement terrestre désert Ouest – Mistral en mai 2015», peut-on lire sur le site du ministère de la Défense.

Il avait été décore de la médaille outre-mer «Sahel» et de la médaille de bronze de la Défense nationale.

Laisser un commentaire